El?ment de r?le et ?l?ment personnel dans l’implicit? communicatif



L’?l?ment de r?le pr?domine dans des genres tels que: article scientifique, rapport scientifique,  monographie, manuel, plaidoirie, information publi?e dans un journal ou prononc?e ? la radio ou ? la t?l?. Nous ne pouvons faire une id?e sur la personnalit? de l’auteur que dans le cas o? il s’?carte de la norme de genre ou qu’il balance ? la limite de la norme.

Pourtant dans la plupart des cas l’activit? discursive des gens n’est pas strictement r?glement?e, surtout le discours spontan?.

Primo, les situations communicatives sony infiniment diff?rentes: ? c?t? des situations typiques, qui sont interpr?t?es partout d’une fa?on pareille, il existe un grand nombre de situations qui se soumettent ? plusieurs interpr?tations. Entre les interlocuteurs il y a des repr?sentants de diff?rents r?les sociaux (le chef et son subordonn?, le m?decin et son patient, le professeur et son ?l?ve) et en m?me temps entre eux il peut exister des rapports personnels. Or, la conversation peut ?tre officielle et non officielle. La communication se d?veloppe dans des genres diff?rents, ? c?t? de l’?lement de r?le, figure l’?lement personnel. Dans les cadres des m?mes genres, respectant les normes de genres, pour le plupart, nous parlons et nous ?crivons diff?remment. Pourquoi? Parce que les gens diff?rent selon leur exp?rience de vie, de thesaurus, de temp?rament, de statut professionnel etc.

En somme, en dehors des genres strictement r?glement?s, la tendance ? la standartisation du discours se heurte ? la tendance contraire – ? l’originalit?. Pendant la conversation, les gens ?prouvent le besoin d’exprimer leurs ?motions ce qui am?ne ? une large variation de parole.

Les particularit?s et les tendances du discours individuel forment une sorte de norme individuelle d’un sujet parlant donn?. Cette dite norme ne rev?t pas un caract?re obligatoire et n’est pas prise en conscience. Elle existe pour les personnes qui ont l’habitude de lui parler, qui connaissent sa mani?re de parler et attendent de lui un  comportement discursif bien connu. Mais la norme individuelle peut varier selon le partenaire avec lequel le sujet parlant est en communication.

Le fait que les normes de genre re?oivent dans la communication l’interpr?tation de statut et l’interpr?tation personnelle am?ne au fait que chaque ?nonc? peut aussi ?tre caract?ris? du point de vue de sa propre norme. La norme int?rieure de l’?nonc? se trouve ? l’intercession de normes de genre, de statut, de la norme individuelle et refl?te l’image de l’adressant dans son ensemble.

Запись опубликована в рубрике Ин. языки с метками . Добавьте в закладки постоянную ссылку.