La signification, le contenu, le sens



La signification ou le contenu explicite du texte est le contenu qui est exprim? imm?diatement par l’ensemble des signes linguistiques, dont le message est compos?. La signification de l’?nonc? est  per?ue d’une fa?on plus ou moins identique ? moins que les communicants soient porteurs d’une m?me langue et qu’ils connaissent les m?mes mots et qu’ils poss?dent les m?mes notions. Dans ce sens-l? le contenu est objectif.

Mais l’information comprise dans le message n’est jamais ?puis?e par sa signification. La partie du contenu qui n’est pas  exprim?e par les signes linguistiques du message , mais qui peut ?tre d?duite du texte d’une fa?on ou d’une autre  s’appelle le contenu implicite ou l’implicit?. Par exemple, il y a des situations  o? l’?nonc? Quel beau temps peut signifier le mauvais temps.

Le sens actuel est la raison d’?tre de l’?nonc?, la partie de son contenu qui se pr?sente comme la plus importante, centrale ; c’est le sens que l’adressant (sujet parlant ou ?crivant) veut mettre dans son message, c’est ce ? cause de quoi il entreprend l’?nonc? ; d’autre part, c’est ce que le destinataire (sujet lisant ou ?coutant) veut avant tout tirer de l’?nonc?, ce qui l’int?resse avant tout, c’est ce ? cause de quoi il ?coute ou lit le message. Par exemple, supposons que nous avons entendu un bout du dialogue :

A.  Est-ce que nous allons dimanche ? la campagne ?

B.  Non ! L’accumulateur est ? plat.

Nous pouvons tirer l’information que le B. poss?de une voiture, que le A. suppose le voyage en voiture, que les voyages pareils sont devenus habituels. A titre  de supposition on pourrait dire que le A. (femme) et le B.(homme)  s’?taient f?ch?s et que maintenant  le A. veut se reconcilier. Donc le sens actuel du point de vue de A. est : finissons les brouilles. Du point de  vue de B. le sens actuel pourrait ?tre le refus, mais qui n’est pas cat?gorique.

Or, le sens actuel d?pend imm?diatement de la situation extralinguistique et des int?r?ts du participant de la communication. Th?oriquement, n’importe quelle partie du contenu (aussi bien implicite qu’explicite) peut renfermer le sens actuel. Il s’ensuit qu’en dehors  d’une situation concr?te et en dehors du sujet le sens actuel ne peut pas exister. Encore une d?duction : l’implicit? ne peut pas ?tre per?u consciemment par le destinataire si cet implicit? n’est pas actuel pour lui. Pourtant il serait erronn? d’affirmer que l’implicit? soit enti?rement subjectif : m?me si les participants de la communication n’en prennent pas conscience, l’implicit? est virtuellement pr?sent dans chaque enonc? , et il peut en principe ?tre tir? du texte ? moins que nous nous repr?sentions bien la situation extralinguistique dans laquelle s’effectue la communication.

Introduisons encore une notion importante : le contenu global ou int?gral de l’?nonc?. Le contenu int?gral c’est l’ensemble de la signification et de l’implicit? virtuel.

Il est clair que le contenu global est inaccessible aux participants de la communication : une grande partie de l’implicit? pour eux n’est pas actuelle, et ils n’en prennent pas conscience. La perception du contenu int?gral, au moins partielle,  est accessible ? un observateur impartial qui, d’une part, se repr?sente bien la situation, le degr? de comp?tence et les int?r?ts des participants de la communication ; d’autre part, se trouvant en dehors de la situation communicative, il peut jeter un regard d’autres positions pour tirer le plus pleinement possible l’implicit? qui y rec?le. Or, le contenu int?gral est ouvert ? un savant, sp?cialiste d’interpr?tation du texte, arm? de la m?thodologie scientifique.

La t?che de l’interpr?tation du texte consiste donc ? extraire du texte son contenu int?gral. Pourtant il faut comprendre que cette t?che hasardeuse ne peut ?tre r?solue une fois pour toutes par rapport ? un texte concret puisque m?me  le chercheur le plus ?rudit n’est pas un esprit universel, mais une personnalit? vivant dans une ?poque historique donn?e, ayant son niveau de connaissances et de culture, quelque haut qu’il soit, mais tout de m?me limit?, il a son exp?rience, son imagination, son intuition.

Запись опубликована в рубрике Ин. языки с метками . Добавьте в закладки постоянную ссылку.